L’ART DE PARLER TOUT SEUL

21 février 2019 à 19h00 Partie 1 et 2 : Vivre/Aimer

22 février 2019 à 19h00 Partie 3 et 4 : Naître/Mourir

Entrée libre.

 

En Grèce, les premières tragédies ne comportaient qu’un acteur : le protagoniste.

Puis Eschyle en rajoute un second, Sophocle, un troisième.

Depuis, le théâtre (comédie, drame ou tragédie) est à géométrie variable. Mais que la pièce contienne un ou plusieurs personnages, il arrive souvent que l’un d’eux parle longuement. Si d’autres sont sur scène à l’écouter c’est une tirade. Et s’il est seul, c’est un monologue. Parler tout seul est un art. La tirade ou le monologue ralentissent le rythme de l’action. Le personnage exprime ses pensées, se confie aux spectateurs dans l’ombre. C’est l’occasion pour le dramaturge de créer un moment plus poétique, une fête du langage et des émotions.

Parce qu’il faut parler longtemps, tirades et monologues sont des morceaux de bravoure qui réclament mémoire, brio du jeu de l’acteur qui devra donner vie à tous ces mots. À tel point que certains de ces textes sont entrés dans la mémoire collective : la tirade du nez du Cyrano ou celle de Don Diègue dans Le Cid, que l’on attend lorsqu’on voit la pièce où elles se trouvent.

Le spectacle L’Art de parler tout seul que présentent les élèves de Première du Lycée français de Shanghai est constitué de plus de 90 tirades ou monologues théâtraux du répertoire français et étranger, classique et contemporain, répartis sur deux soirées.

En les choisissant, nous nous sommes rendu compte qu’ils parlaient souvent de la même chose : la vie, la mort, le pouvoir, l’amour, la famille, l’angoisse d’exister. Car même à plusieurs, sur scène, on est toujours un peu seul.

Venez nombreux !

 

art parler seul