Faust : un spectacle plus que réussi !

[In English below]

Au Lycée français de Shanghai, les enseignants s’investissent énormément pour la réussite scolaire de leurs élèves mais également pour leurs réussites personnelle et artistique.
At Shanghai French School, teachers are really involved in the success of their students: academic, individual but also artistic success.

Vendredi 6 décembre 2019, les élèves ont par exemple accompagné des professionnels sur l’Opéra de Faust, de Charles Gounod, suite au projet monté par leur professeur de musique, M. Gizycki.
On Friday, the 6th of December 2019, students were on stage with professionnals for Faut Opera, by Charles Gounod. Congratulations to their music teacher: M. Gizycki.

La musique de Faust est une malle aux trésors. Ses mélodies éblouissantes habillent la moindre scène et font de cette succession de tableaux haut en couleurs un festival de tubes – Air des bijoux, Chœur des soldats, etc.
Ce n’est pour rien que Faust a établi la réputation de Charles Gounod et reste, avec Carmen, l’opéra français le plus joué au monde. C’est aussi une musique d’une constante richesse expressive, faite de caresses mélodieuses pour les duos entre Faust et Marguerite, d’éclat et de truculence pour les scènes de foule. Quant à Méphistophélès, il est le grand sorcier cynique et glaçant qui fixe les règles d’un jeu d’abord aimable, mais qui se mue d’acte en acte en épopée infernale : ainsi le drame de Goethe a-t-il été vampirisé au profit d’une tragédie romantique obéissant aux parfaits canons de l’opéra français.

Résumé

Dans l’Allemagne du Moyen-Age, le Docteur Faust, vieux savant fatigué de la vie, songe à en finir une bonne fois pour toutes lorsque Méphistophélès, le Diable, lui apparaît en chair et en os : rusé, il fait signer à Faust un pacte qui lui garantit une nouvelle jeunesse en échange de son âme. Séduit par l’image de Marguerite, que Satan lui a fait apparaître pour le convaincre, Faust part sur le champ séduire la belle, qui offrira peu de résistance à ses riches cadeaux et à ses élans amoureux. Méphistophélès, bien sûr, ne manque pas de coller à ses pas et d’anticiper ses moindres désirs. Séduite et aussitôt abandonnée par Faust, Marguerite tue l’enfant qu’elle a eu de lui. Emprisonnée pour son crime, elle donnera sa propre vie pour sauver son âme, malgré les efforts contraires du Diable pour en faire – comme Faust – sa propre créature.

https://www.opera-online.com/items/works/faust-barbier-gounod-1859

Bravo encore à M. Gizycki pour son travail, son implication et son abnégation dans la passion de la musique qui a permis de réunir nos jeunes talents avec des adultes professionnels !
Bravo égalements à Mme Alloum-Lacaze pour sa performance et à Mme Abellan pour les photos !
Thanks again to M. Gizycki for his work, his involvement and his abnegation to music which allowed our students to be reunited with real professionnals!
Thanks to Mrs Alloum-Lacaze for her acting and Mrs Abellan for her pictures!

Bravo à nos élèves pleins de talents et à toutes les familles pour leur présence et leur soutien dans ce projet extraordinaire !
Congratulations to our students full of energy, talents and to all the families for their support in this incredible project!