Fiers de nos enseignants “Le e-learning est un travail d’équipe”

« Sarah Marlant, Professeur des écoles en CE2 sur le Campus de Qingpu, va retrouver avec émotion, lundi prochain, ses élèves en classe. Elle partage avec nous, à cette occasion, ses derniers mois de e-learning. Une routine bien rodée après quelques semaines d’adaptation nécessaire où chacun a pu trouver son rythme. Son projet de « carnet d’art et d’écrivain », fil conducteur depuis le début de l’année scolaire, a été une belle réussite de cohésion avec ses élèves et leurs parents en cette période d’école à la maison.

« Le plus grand défi a été de conserver le côté ludique de mon enseignement. Nous avions des rituels avec mes élèves bien avant le e-learning. Ils ont juste été réadaptés selon les objectifs de travail. Cela peut-être des énigmes (en français ou mathématiques), des expressions françaises, du calcul mental ou bien encore de la grammaire.

Le rythme à la maison a demandé de la flexibilité. Rapidement, j’ai réussi à trouver mes marques et trouver un équilibre entre vie familiale et enseignement. Le e-learning est un travail d’équipe entre les élèves, les parents et le professeur. Je passe beaucoup de temps à rassurer les parents et à communiquer avec eux, tout en étant présente en priorité pour mes élèves afin de les soutenir et les aider à faire face aux défis d’une nouvelle vie scolaire, à distance.

VIGNETTE

J’ai réussi à retranscrire un projet de « carnet d’art et d’écrivain » que nous réalisions en classe depuis le début de l’année scolaire au format e-learning. Une vraie réussite ! Toutes les semaines, les enfants ont un thème d’art visuel et un défi à relever. Ils m’envoient leurs productions que j’ajoute, au fur et à mesure dans le Padlet, un outil en ligne qui permet de créer et de partager un mur de messages avec les élèves. Ils peuvent ainsi le consulter pour visualiser les nouveautés, les œuvres de leurs camarades, liker et même commenter !

Le but de cette activité était de continuer à développer leur sensibilité à l’art visuel et la production écrite. Régulièrement, nous exposions nos œuvres d’art dans le couloir, devant notre classe. Ces œuvres étaient accompagnées d’une production écrite puis, une fois l’exposition terminée, nous mettions le tout dans un carnet d’art et d’écrivain que les enfants rapportent chez eux en fin d’année.

Mon objectif en créant le Padlet était d’assurer une continuité de ce projet, malgré la distance, avec cette envie de partager et surtout de garder une identité de classe. J’envoie très régulièrement le lien par mail et Seesaw aux parents pour favoriser la diffusion. Je sais qu’ils aiment beaucoup regarder le travail des uns et des autres et en plus cela leur donne de la motivation et de l’inspiration. Il faut dire qu’ils ont beaucoup d’imagination et de talent ! »


“Sarah Marlant, Professor of third grade on the Qingpu Campus, will meet her students in class with emotion next Monday. She shares with us, on this occasion, her last months of e-learning. A well-established routine after a few weeks of necessary adaptation where everyone could find their rhythm. His “art and writer’s notebook” project, a common thread since the start of the school year, was a great success in cohesion with his students and their parents during this period of home schooling.

“The biggest challenge was to keep the fun of my teaching. We had rituals with my students long before e-learning. They were just readjusted according to the work objectives. It could be riddles (in French or mathematics), French expressions, mental arithmetic or even grammar.

The rythm at home required flexibility. Quickly, I managed to find my marks and find a balance between family life and education. E-learning is a team effort between students, parents and the teacher. I spend a lot of time reassuring parents and communicating with them, while being there as a priority for my students to support them and help them face the challenges of a new school life, from a distance.

I managed to transcribe a project of “art and writer’s notebook” that we have been carrying out in class since the beginning of the school year in e-learning format. A real success! Kids have a visual art theme and a challenge every week. They send me their productions, which I add to the Padlet, an online tool that allows you to create and share a message wall with the students. They can thus consult it to visualize the novelties, the works of their comrades, like and even comment!

The target of this activity was to continue to develop their sensitivity to visual art and written production. We regularly display our works of art in the corridor, in front of our class. These works were accompanied by a written production and then, once the exhibition was over, we put everything in an art and writer’s notebook that the children bring home at the end of the year.

My goal in creating the Padlet was to ensure continuity of this project, despite the distance, with this desire to share and above all to keep a class identity. I send the link very regularly by email and Seesaw to parents to encourage dissemination. I know they love watching each other’s work and it also gives them motivation and inspiration. It must be said that they have a lot of imagination and talent! “